Accueil » Les Rhôneléziens » Kenza FORTAS

rhôneléziens

Kenza FORTAS

Accueil » Les Rhôneléziens » Kenza FORTAS

LES RHÔNELÉZIENS

L’enfant du pays césarisée

 

Le 22 février, lors de la 44ème cérémonie des César, Kenza Fortas a remporté le César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans le film « Shéhérazade » de Jean-Bernard Marlin. Celle qui considère Bollène comme sa « ville de cœur » a un parcours hors du commun.

“Ce rôle m’est tombé dessus”

Rien ne prédestinait Kenza Fortas à devenir actrice, « ce rôle m’est tombé dessus. Ma mère m’a inscrite à ce casting, j’ai accepté d’y participer pour rigoler ». Mais après des débuts difficiles où elle peine à se mettre dans le rôle et se comporte en bad girl Marseillaise, elle se prend au jeu et s’invertit dans son rôle. Elle aime être dans la peau d’une autre pour quelques heures. Dans Shéhérazade, elle incarne une jeune prostituée qui tombe amoureuse. Ce film est une fresque sociale contemporaine interprétée par de jeunes acteurs.

Elle garde les pieds sur terre

Depuis Shéhérazade, la jeune femme a tourné dans « Une autre que moi », un film de Marion Laine avec notamment Sandrine Bonnaire, dont Kenza Fortas avoue n’avoir jamais entendu parler avant le tournage. La jeune actrice est vierge de culture cinématographique, elle n’a jamais pris de cours de théâtre, telle une pellicule photo, elle se révèle devant la caméra.

Malgré le succès fulgurant et alors qu’elle a quitté le lycée à 16 ans, Kenza avoue avoir maintenant les pieds sur terre, « ce film m’a recadré » confiait-elle au Figaro en septembre 2018. En parallèle de ses tournages, elle souhaite suivre une formation d’auxiliaire puéricultrice.

 

« Bollène est ma ville de cœur »

Marseillaise depuis plusieurs années, Kenza n’en reste pas moins attachée au territoire sur lequel vit une partie de sa famille. « J’ai fait un an au Collège Boudon, je viens régulièrement voir ma grand-mère et les tantes qui habitent à Lapalud ». Dans son enfance, ses tantes mais aussi Anthony Zilio, étaient ses animateurs au centre de vacances de Vassieux-en-Vercors !

LES RHÔNELÉZIENS