Accueil » Les Rhôneléziens » Quentin VELAY

rhôneléziens

Quentin VELAY

Accueil » Les Rhôneléziens » Quentin VELAY

LES RHÔNELÉZIENS

Quentin
ou la passion des échecs

LA TRANSMISSION PLUS FORTE QUE LA VICTOIRE

Quentin a découvert le monde des échecs très tôt grâce à des amis membres du Cavalier Fou de Bollène.
Réticent au départ, il s’est très vite pris au jeu et s’est inscrit au club. Là-bas, ses mentors et entraîneurs étaient : Jean-Pierre Bellanger et Pierre Carteron, qui en plus de lui transmettre le goût du jeu lui ont aussi transmis le goût du partage.

C’est pourquoi, après avoir entraîné toute sa famille dans le monde des échecs : sa sœur (10ème au championnat de France), son frère (1er au championnat de Vaucluse) et sa maman (vice-présidente du club), Quentin s’est investi dans la transmission auprès des jeunes dans le milieu scolaire.

Du primaire au lycée : son envie de jouer, il la transmet au plus grand nombre et pour son plus grand bonheur !

LOIN DES CLICHES, UN SPORT à part entière

Classé dans les disciplines de l’UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire), Quentin confirme que les échecs sont un véritable sport : « On peut être essoufflé ! » Et quand on l’interroge sur les qualités d’un bon joueur, il répond : «  il n’y a pas forcément de qualité particulière à avoir. L’important est d’être déterminé et d’avoir envie de jouer ».

Quentin veut aussi chasser quelques idées reçues concernant sa passion : « Ce n’est pas forcément pour les personnes qui ont un bon niveau scolaire … tout le monde peut jouer ». Même si il convient que c’est un plus pour les études : « Les échecs m’aident quotidiennement pour me concentrer, réfléchir et même gérer mon stress lors des examens. »

CO-FONDATEUR DU CLUB D’ECHEC

Joueur et entraîneur, Quentin Velay est sur tous les terrains pour faire vivre sa passion : les échecs.

A seulement 16 ans, le jeune lycéen, qui est actuellement en 1ère, a monté un club au lycée avec l’aide de son ami Simon Sarkizian au sein du lycée Aubrac à Bollène.

Après s’être investi et avoir développé le club d’échecs du collège Paul Eluard piloté par son professeur de technologie M. Avignon, il espère maintenant en faire de même au lycée.
Et pour cela, son leitmotiv sera : être patient et oser !  « Je veux installer des tables dans les couloirs et jouer devant tout le monde, faire découvrir ma passion. Je veux montrer que ce n’est pas un jeu réservé aux élites ou aux personnes d’un certain âge (pour lesquels il a tout d’ailleurs une estime toute particulière en disant « mais c’est quand même d’eux et avec eux que j’ai tout appris ! »)

VOYAGER Grâce aux échecs

Au-delà de la passion du jeu, ce qui plaît à Quentin c’est de découvrir la France grâce aux échecs : « J’ai voyagé dans la France entière grâce aux tournois d’échec : Paris, La Corse, Agen, Montbéliard … En plus, je ne pars jamais seul : en famille ou entre amis, ce sont toujours de véritables moments d’échange. Contrairement à ce que l’on pourrait croire : les échecs ne sont pas un jeu solitaire ».

Quentin en profite d’ailleurs pour faire un petit clin d’œil à Sofiane, Loïc, Lola et Simon avec qui il a partagé un de ses plus beaux souvenirs : leur participation aux Académiques 2019 en Corse et pour remercier la nouvelle féminine qui remplace Lola pour le championnat inter-académique des lycées cette année : Anabel.

CONTACT :

LE CAVALIER FOU
36 rue Honoré Daumier – 84500 Bollène
09 62 32 02 64

LES RHÔNELÉZIENS